« the new nomads » est une rencontre avec celles et ceux qui ont rêvé d’un moyen de changer d’air. de leur habitat jusqu’à leur mode de vie, c’est une manière de découvrir…
qu’on peut tous penser le quotidien en mouvement.
être mobile c’est l’une des caractéristiques de notre temps, alors si nous pouvons presque tout faire à distance, pourquoi ne pas tenter de suivre le mouvement?
pour cela, il faut inventer, construire ce qui nous permettra d’aller voir ailleurs. dans ce vent qui mène au loin on croise des dizaines de passionnés qui ré-inventent les formes, re-pensent l’architecture et le mobilier.
« the new nomads » nous emmène donc à la rencontre de celles et ceux qui, avant de filer, ont inventé. des objets multi-fonctionnels, de nouveaux espaces pour travailler, pour vivre sur des roues, sur l’eau, pour être là sans déranger et changer d’air si l’envie s’en fait sentir. une inspiration pour le quotidien des sédentaires, un appel du pied pour ceux qui veulent aller voir ailleurs.

« the new nomads” is a meeting with those who dreamed of a way to take a break. from their habitat to their lifestyle, it is a way to discover that we can all think our life in motion.
be mobile is a characteristic of our time, so if we can do almost anything remotely why not try to follow this move?
for this, it is necessary to invent, build what we will makes us able to look elsewhere. in this perspective that leads elsewhere, dozens of people re-invent shapes, re-think architecture and furniture.
« the new nomads” take us to meet those who before spinning, have invented. multi-functional objects, new spaces to work, to live on wheels, on the water, to be there without disrupting and go further if they wish. an inspiration for daily sedentary, an appel for those who want to look elsewhere.

THE NEW NOMADS
Editions Gestalten

langue: anglais
language: english
musique: the broken circle breakdown – “the boy who wouldn’t hoe corn”

l’avis de meek: qu’on soit casanier ou épris de liberté, « the new nomads » offre des perspectives, des idées, et une galerie de portraits très riche qui nous amènent à penser que quel que soit notre but, notre envie, notre idéal de quotidien ou l’endroit sur terre où l’on rêve de se réveiller le matin, c’est finalement possible. en poursuivant cette quête on s’interroge aussi sur notre manière d’être, de penser, de concevoir et de consommer. une nouvelle façon d’envisager le monde et la place qu’on y prend. alors avec un peu d’ingéniosité, on peut facilement découvrir le monde, d’à côté.

meek’s opinion: whether you’re home or freedom lover, “the new nomads” offers perspectives, ideas, and a rich gallery of portraits that lead us to believe that whatever our goal, our desire, our daily ideal or place on earth where you dream to wake up in the morning are, it’s finally possible! pursuing this quest, we question our way of being, thinking, design and consume. a new way of seeing the world and the place we take in it. then with a little ingenuity, we can easily discover another world, so far, or just next door.