Lago nous emmène dans le désert californien, sous le soleil, à la découverte des stigmates de quotidiens… des images comme des scénarios
pour laisser libre cours à son imagination.
le photographe Ron Jude semble remonter le fil d’une enquête, à la recherche d’indices pour savoir quelle vie se cache derrière telle scène, ce qui a pu s’y passer, ce qui pourrait avoir lieu. comme une galerie d’atmosphères, Lago nous plonge dans un univers peuplé d’histoires à inventer…

Lago takes us in the Californian desert, under the sun, discovering daily marks… images like scenarios to give free rein to our imagination. Ron Jude, the photographer looks up the thread of an investigation, looking for clues asking what life is hided behind such a scene, what could happen there, which story could take place?
as a gallery of atmospheres, Lago plunges us into a world of stories waiting to be written…

LAGO
Ron Jude
Editions MACK

musique: Bill Withers X Lido – “ain’t no sunshine”

l’avis de meek: rarement un livre nous propose d’aller au delà de l’image. si les photos sont splendides, la force de Lago réside dans leur pouvoir narratif. impossible de ne pas échafauder toute une histoire à partir de ces ambiances qui semblent saisies à un moment décisif. on débarque sur la scène et s’ouvre devant nous tout le fantasme de ce qui a pu s’y passer ou nous plonge dans l’attente d’un film qui s’apprête à débuter. si des livres nous proposent un univers, celui-ci nous propose en plus d’imaginer ce qui se produit à la marge, dans le hors champ, avant ou après que l’artiste ait déclenché. brillant, captivant, une splendide matière d’inspiration!

meek’s opinion: rarely a book proposes to go beyond the image. if the photos are gorgeous, the strength of Lago is their narrative power. impossible not to construct a story from these ambiences that seem to be taken in a decisive moment. we arrived on the scene and all the fantasy of what could be happening appears. it plunges us into the expectation of a film that is about to begin. if books usually offers a singular universe, Lago give us more to imagine what happens at the margin, in the off-camera, before or after the artist has come. brilliant, captivating, stunning material for inspiration!