« mind the map » est un voyage créatif dans l’esprit de celles et ceux qui représentent le monde. on franchit ici les lignes et les frontières pour ré-inventer avec poésie et originalité les territoires.

derrière chaque carte, une démarche singulière. un objectif de représentation bien entendu, un propos, puis un geste, des partis pris esthétiques et finalement un nouveau monde…
les sujets varient donc à chaque page (de la représentation d’un pays, à la cartographie des odeurs relevés dans les rues de new york) et pour chaque thème c’est un graphisme particulier. aussi à mesure que l’on avance dans le livre on découvre un nouveau territoire, un thème par lequel le cartographe a choisi de l’envisager et le trait qui va souligner ce sujet.
« mind the map » contourne l’idée de la cartographie et interroge plus largement la question de la représentation. comme avec une carte on peut décider de lire, d’entrer précisément dans chaque dessin ou tout simplement de survoler du regard passant d’une page à l’autre. ainsi on change de pays et d’un trait différent, par un oeil nouveau, on change aussi de terre, d’environnement, on découvre carte après carte un nouvel univers.

« mind the map” is a creative journey in the spirit of those who represent the world. we cross the lines and borders to re-invent territories with poetry and originality. behind each map, a singular approach. an objective of representation of course,a subject and a gesture, aesthetic decisions and in the end a new world …
topics are different on each page (from the representation of a country to the odor mapping of the New York streets) and each topic has a particular graphics. turn ing a page, we discover a new territory, the theme the cartographer chose to consider and the line which will emphasize it.
« mind the map” bypasses the idea of ​​mapping and more broadly questions the issue of representation. as a map one can decide to read it, to enter precisely into every drawing or just fly over from one page to another. in this way we cross the borders, moving to another country, to a different line, with a new look, as changing of earth, environment, one discovers map after map a new universe.

MIND THE MAP
Editions Gestalten

langue: anglais
language: english
musique: the avener – “Hate Street Dialogue” (feat. Rodriguez)

l’avis de meek: « mind the map » est un ouvrage passionnant à plusieurs titres. on peut le prendre comme une somme de graphisme, une invitation au voyage, une série de clins d’oeil à l’histoire d’un territoire ou un état des lieux de la cartographie.  très inspirant, ce livre est une série de coups de crayon d’une richesse inépuisable. « mind the map » c’est finalement rendre hommage à la géographie et à ces représentations en dépoussiérant la discipline. ça donne un livre rafraîchissant, terriblement créatif, qui nous invite à franchir les frontières de nos pays et de la créativité.

meek’s opinion: « mind the map » is a fascinating book for several reasons. we can take it as a sum of graphics, an invitation to travel, a series of winks to a territory history or as a mapping overview. very inspiring, this book is an inexhaustible series of pencil strokes. « mind the map » is finally paying tribute to the geography and these representations by dusting the discipline. it gives a refreshing book, terribly creative, which invites us to cross the borders of our countries and creativity.