le photographe Michael Schmidt nous emmène au coeur de la nature allemande. les photographies ont été réalisées entre 1987 et 1997 et traduisent un regard qui se joue des formes et de la lumière tout en restant fidèle au sujet et à une certaine idée de l’exploration.
“de l’ordinaire” pourrait-on penser au premier abord mais encore faut-il voir cela. encore faut-il laisser son oeil s’accrocher à une toile d’araignée, la forme d’une souche ou la lumière qui vient caresser l’étang ou l’écorce d’un chêne centenaire… encore faut-il laisser imprimer en soi le rythme de la nature et son histoire qui s’écrit sans nous, sans cesse. on tourne les pages, suspendus, pris par la main par l’esthétisme, la sérénité et la force du sujet.

the photographer Michael Schmidt takes us into the paths of German nature. photographs were taken between 1987 and 1997 and reflects a look which plays with shapes and light while remaining true to the subject and a certain idea of exploration.
looks like ordinary at first, but it’s hard to see this. must let your eyes catching a spider web, a strain or the light which caresses the lake or the old oak… you’ve to let print in ourself the rhythm of nature, its story, written without us, constantly. one turns the pages, suspended, taken by the hand by aesthetics, serenity and strength of the subject.

NATUR
Editions MACK

musique: Agnes Obel – “tokka”
vous aimez cette cabane? louez la! love this cabin? rent it!
https://www.airbnb.fr/rooms/1064027

l’avis de meek: conquis par le soin qui est apporté à cet ouvrage. son contenu comme sa forme rendent hommage à l’oeuvre du photographe et à la majesté de son sujet. la nature y est représentée dans ce qu’elle a de plus simple, de plus élémentaire et de plus puissant.

meek’s opinion: love the care with the one this book has been made. its content as its form tribute to the work of the photographer and the majesty of its subject. nature is represented in a simple, basic and so powerful way!