meek est un site indépendant, un label de sélection des beaux livres.

j’ai créé meek pour partager ces coups de cœur et permettre à tous de les feuilleter n’importe où, n’importe quand.

meek est un site indépendant, conçu comme une galerie d’atmosphères dont la vocation est de mettre en avant le travail des auteurs, des éditeurs et de toutes celles et ceux qui contribuent à nous offrir ce moment unique qu’est celui de la lecture. et parce qu’on ne s’offre que rarement un beau livre sans l’avoir découvert, meek les ouvre pour vous et espère vous donner envie de faire de même !

bonne lecture !

David Ordono

ça veut dire quoi meek ?

rien. enfin si, ça veut dire « docile » en anglais mais ça, je l’ai découvert le jour où j’ai lancé le site. à l’origine je cherchais un mot qui ressemble à “book”. un mot court, sympa à prononcer et je pensais à la signature en fin de vidéo? j’imaginais le « m » basculer devenant un « B » majuscule (voilà pourquoi meek est toujours écrit en minuscules), puis les « e » seraient devenus des « o » et on aurait pu lire « book ». sur le papier c’est tordu mais visuellement c’est simple et lisible. bon finalement je n’ai pas joué une seule fois avec les lettres de meek alors quand on me demande ce que ça veut dire je n’ai pas de réponse. finalement, répondre « rien » à cette question a requis 512 caractères !

pourquoi les livres ?

parce que c’est un sujet qui m’est cher. parce que j’en achète depuis toujours, beaucoup. parce que le web a bouleversé le monde de l’édition et la façon dont on l’aborde aujourd’hui. moi le premier. je me suis rendu compte par exemple que ma bibliothèque continuait de se remplir de romans car je les commande facilement sur le web, mais que les « beaux livres » se faisaient plus rares. l’explication est simple, nous avons envie de les consulter avant de se les offrir. et comme nous sommes nombreux malheureusement à aller moins souvent en librairie, j’ai imaginé ce site pour permettre aux gens d’avoir à portée de main une sélection de livres de qualité, documentée différemment.

quand a commencé l’histoire ?

ça dépend de quelle histoire il est question. l’idée de meek je l’ai eu à l’automne 2013 mais il a fallu attendre deux ans pour que je trouve le temps de m’y consacrer. mais meek c’est aussi une histoire d’amis sans qui cela ne serait pas possible. des proches qui m’ont encouragé et m’ont beaucoup aidé pour que l’idée prenne vie. et cette histoire elle dure depuis des années et pour des années encore !

choisissez-vous les livres ?

oui, l’idée de faire une sélection est essentielle. si meek peut fonctionner grâce au concours des éditeurs qui nous informent et nous envoient leurs nouveautés, si c’est aussi pour eux que je l’ai créé, je tiens à ce que les livres soient choisis avec attention car le public doit bénéficier d’un regard et sentir que derrière ces vidéos il y a aussi une forme de recommandation. je ne dis pas qu’il peut y aller les yeux fermés et que tous les livres présentés plairont, mais il faut que l’offre soit d’une qualité incontestable.

sur quels critères est basée cette sélection ?

le sujet, l’angle, mais aussi la qualité de l’édition, le papier, la maquette, les visuels, la couverture, je fais aussi attention à ne pas circonscrire notre sélection à mes seuls goûts.

pourquoi sélectionner parfois des livres en anglais ?

d’une part parce que meek est une plateforme pensée pour internet et que je souhaite m’adresser au plus grand nombre. ensuite parce qu’il n’est pas exclu que certains français parlent et lisent en anglais. enfin parce qu’un beau livre ne se résume pas qu’au texte qui le compose, pour la bonne et simple raison que dans la plupart des cas il n’y en a pas ou peu. et quand bien même, un beau livre c’est en plus un objet, des images, c’est aussi une forme. je pense qu’on peut craquer sur un livre pour une multitude de raisons, même si on ne comprend pas un traitre mot de ce qui est écrit.

vous renvoyez aussi les internautes vers d’autres objets que les livres que vous présentez…

oui dès le début j’ai voulu que l’atmosphère tienne une place importante. c’est aussi l’ambiance qui donne envie de se plonger dans un livre et puis c’est aussi une manière de faire vivre des univers qu’on apprécie, de donner de l’inspiration par une autre voie. les ambiances varient ainsi en fonction des ouvrages et il est vrai que je tiens aussi à indiquer les éléments qui composent ces films. alors je donne les références de la tasse de thé qui fume à côté du livre, j’invite le public à découvrir le lieu où j’ai tourné telle séquence, à reproduire l’expérience en somme… en fait je propose un moment de pause, une parenthèse qui se veut un peu inspirante et agréable à regarder. il faut que le public ait l’impression d’avoir décroché et d’être parti dans le bouquin, comme s’il était dans le fauteuil. inutile de dire que les musiques ont aussi beaucoup d’importance.

il n’y a pas de publicité ?

non meek est complètement indépendant. l’objet central est de transmettre le plaisir que j’ai à découvrir le travail fait autour d’un ouvrage et je veux être libre de mettre en lumière un livre ou de ne pas parler d’un autre. cette indépendance est indispensable au travail de sélection des ouvrages.